Remédiation de la cognition sociale

Programmes de remédiation de la cognition sociale du C3RP

IPT (Integrated Psychological Treatment)

Le programme IPT (Integrated Psychological Treatment) ou « Thérapie Psychologique Intégrée » est destinée aux patients atteints de schizophrénie. Il s’agit d’un programme d’approche cognitivo-comportementale élaboré par Brenner. Composé de 6 modules à complexité croissante, il associe un travail sur la remédiation cognitive et un travail sur les habilités sociales (communication et mise en pratique des techniques de résolutions de problèmes).

EMC, Entrainement métacognitif

Le programme EMC est un programme d’entraînement aux habiletés métacognitives qui vise à améliorer les interprétations de l’environnement et les relations interpersonnelles, à diminuer les fausses croyances et à favoriser une meilleure estime de soi .

SCIT – Social Cognition and Interaction Training (Penn et al. 2009)

Les patients avec schizophrénie présentent des déficits en cognition sociale , perception des émotions, style attributionnel, théorie de l’esprit, qui peuvent constituer des cibles pour des programmes de réhabilitation psychosociale. Le programme SCIT, Social Cognition and Interaction Training a pour but d’améliorer la cognition sociale dans la schizophrénie. Le programme SCIT est un programme groupal qui se déroule à raison d’une séance hebdomadaire d’une heure durant environ six mois, qui permet de décliner la cognition sociale, à partir de l’émotion (différents types, attributs faciaux, contexte…), jusqu’au interactions sociales, en évoquant les biais d’attributions ou pensées automatiques qu’on peut parfois éprouver dans des circonstances d’interaction sociale. Les séances en groupe s’accompagnent de tâches à domicile afin de mettre en application dans la vie quotidienne les principes de ce qui a été envisagé durant une séance. Le Programme SCIT possède également des indications pour les sujets ayant des troubles du spectre autistique.

Gaïa, un programme de simulation pour remédier aux troubles de la reconnaissance des émotions faciales.

logo Gaia, programme de simulation pour remédier aux troubles de la reconnaissance des émotions facialesA partir du bilan neuropsychologique qui va définir un score seuil en deçà duquel le sujet éprouve une difficulté à identifier des émotions faciales, on va poser l’indication d’une thérapeutique par remédiation de la reconnaissance des émotions faciales.

reconnaissance des émotions faciales
reconnaissance des émotions faciales

Celle-ci se déroulera en individuel à raison d’une séance par semaine durant 4 mois. Le sujet va être entraîné à reconnaître les différents types d’émotion de base, par analyse d’images représentant les différents types d’émotions faciales. Puis à l’aide d’un programme de réalité virtuelle (développé par la société HappyNeuron Pro) le sujet va s’entrainer à répondre de manière pertinente en présence de situations en réalité virtuelle présentant des contextes émotionnels différents.

Michael’s Game

Michael's Game, remédiation de la cognition sociale Michael ‘s Game (ou le jeu des hypothèses) s’inspire des thérapies cognitives et permet d’entrainer le raisonnement par hypothèses (restructuration cognitive). Grâce notamment au questionnement socratique (induire un doute dans les croyances rigides), les participants aident Michael à résoudre diverses situations. Ce jeu progressif permet aux participants de se confronter à des situations de plus en plus complexes et chargées émotionnellement.

TomRemed

Le programme de remédiation ToMRemed a pour objectif d’améliorer les compétences des personnes souffrant de schizophrénie en Théorie de l’Esprit (Theory of Mind ou ToM en anglais).

La ToM est l’aptitude à prévoir ou à expliquer le comportement d’autrui en lui attribuant des croyances, des souhaits ou des intentions qui sont différents des nôtres. C’est donc une compétence très importance pour réussir ses interactions sociales. Le matériel de ToMRemed est constitué de 10 courts extraits de films français, mettant en scène 2 ou 3 interlocuteurs dans des situations de vie quotidienne fréquentes et riches en échanges intentionnels. Chaque extrait est assorti de 2 ou 3 questions portant sur les intentions des personnages et de cinq hypothèses de réponses. Le programme ToMRemed est composé de 10 séances d’1h30 composées chacune de deux temps bien distincts :

  • Des expériences de vie rapportées : travail sur une situation de la vie quotidienne où un patient s’est senti en difficulté de communication.
  • Identification en groupe des pensées dysfonctionnelles et explications alternatives à celles du patient, dans le but d’identifier l’interprétation la plus pertinente possible et acceptée par tous.

Un travail sur des extraits vidéo : un extrait de film est présenté à l’ensemble du groupe ; il peut être revu à tout moment et autant de fois que nécessaire. Un travail individuel est d’abord proposé, afin que chacun réfléchisse à la manière dont il comprend l’échange puis un travail collectif va consister à réfléchir ensemble à des arguments permettant de valider certaines interprétations concernant l’extrait vidéo. Le programme est proposé à un groupe de 3 à 6 patients et est animé par deux thérapeutes.


Sur le même thème :

%d blogueurs aiment cette page :