Unité Pré Professionnelle

Unité Pré Professionnelle, soins et réadaptation professionnelle 

Christian Dhote : « Une expérience de soins et de réadaptation professionnelle : Unité Pré Professionnelle »

18 vues
Une expérience de soins de réadaptation professionnelle : Unité Pré Professionnelle - Christian Dhote

Textes issus des diapositives de Christian Dhote :

L’Unité Pré Professionnelle (UPP) est une des unités du service de soins de réadaptation socio professionnelle de la MGEN

CSMRP : Centre de Santé Mentale et de Réadaptation de Paris
CSMRP : Centre de Santé Mentale et de Réadaptation de Paris

Nécessité de créer une petite unité :

  • Dédiée aux situations d’évaluation « rapide » des capacités de reprofessionnalisation à court terme.
  • Le cas échéant aidant à la préparation d’une reprise de travail.
  • Evitant l’embouteillage du circuit long

Principe :

Prise en charge quotidienne avec exigences de base (engagement pour 12 semaines, présence quotidienne)

Dynamique de groupe (8 patients)

  • Mélange soins/travail :

Chaque activité est encadrée par un binôme (soignant/soignant ou soignant/enseignant)

  • Groupe de mise en situation professionnelle (jeu de rôlr)
  • Groupe gestion du stress
  • Activité informatique
  • Groupe « enquêtes et reportage » avec exposé
  • Groupe de Parole

Une réunion hebdomadaire rassemble les différents intervenants

Groupe de parole

Le travail imprime deux destinées à la souffrance, l’une délétère facteur possible de décompensation. l’autre thérapeutique facteur de (re)subjectivation.

L’ Unité Pré Professionnelle :

  • Offrir un lieu d’élaboration à l’expérience professionnelle vécue parfois comme traumatique.
  • Permettre de comprendre les limites imposées par la pathologie,
  • Dépasser un moment de crise momentanée,
  • Remettre à l’épreuve un fonctionnement de pensée, de cognition et d’adaptation globale.

Partir du paradigme du travail comme centralisateur de la vie psychique autorise une appréhension de l’individu «bio-psycho-social». Le social pris au sens large et recouvrant la vie professionnelle va se rejouer en partie dans la dynamique de groupe favorisée par l’approche groupale de l’Unité Pré Professionnelle. Le groupe de patients crée en grande partie ce bénéfice thérapeutique et un mieux-être pour chacun des individus, mieux-être et apaisement qui se perçoit dès les premières semaines.

Si tous les patients ne reprendront pas leur travail dans, les suites de la prise en charge UPP, une restauration des mécanismes d’adaptation nécessaires à la vie en groupe est rendue possible. Le maintien d’un processus thérapeutique n’excluant plus dorénavant une projection vers un avenir socioprofessionnel possible et plausible.

Groupe Enquêtes et Reportage

  • Permettre aux patients de préparer, finaliser et présenter un projet personnel consistant à partager un centre d’intérêt. Ce travail peut prendre plusieurs formes comme un exposé classique, une présentation d’œuvres artistiques ou littéraires personnelles ou non sous forme d’exposition ou diaporama. Cela permet à la fois de remettre le patient dans une situation de production et de le renarcissiser.
  • Des activités projectives autour du travail sont proposées sur les temps non consacrés aux exposés (entre 4 et 5 par session de 3 mois). Les médiations proposées sont l’écriture (consignes telles qu’un début de phrase, une série de mot à intégrer dans un texte, un texte écrit à plusieurs mains, etc), du collage et du photolangage.

Mise en situation professionnelle : jeux de rôle

La mise en situation professionnelle explore les capacités d’improvisation créatrices, imaginatives et relationnelles des patients en s’appuyant sur la dynamique et les ressources du groupe. A partir d’une situation énoncée, passée ou à venir, la scène va être jouée, impliquant le «héros» principal mais également ses partenaires qui lui donneront la réplique.

Il ne s’agit en aucun cas d’évaluer les compétences et les aptitudes professionnelles des patients, mais d’évoquer ensemble leurs capacités relationnelles et leurs facultés d’adaptation dans le domaine du travail.

Le fait même de jouer un rôle, d’exprimer ses réponses, ses interrogations à haute voix, de vivre ou de revivre une situation permet une prise de distance et permet d’entrevoir d’autres formes de réponses ou d’ attitudes possibles que celles vécues auparavant.

Unité Pré Professionnelle : limites et perspectives

UPP et « mode de prise en charge »:

  • Les besoins/nécessités dans ~la prise en charge évoluent: lourdeur des pathologies, poids des facteurs associés (pathologies associées, précarité, monde du travail), zapping thérapeutique
  • Hôpital de jour à la carte, centré sur un type de problématique {psychiatrie et travail, RPS au travail, support à l’ emploi), séquentiel? UPP comme réponse évolutive mais comme étape dans l’évolution

UPP et « prise en charge à la mode »:

  • Intérêts d’intégrer de nouveaux outils dans des programmes de soins existants: exemples: remédiation cognitive, théorie de l’esprit,
  • Mise en place de RC dans un service ou partenariat ? Moyens
  • Intégrer une activité RC dans UPP? « Ouverture culturelle » Prise en compte de la part de soins non RC ?

Visionner les autres vidéos de la 2ème Journée du C3RP :