Transfert au quotidien (TAQ) : CRT enrichi

PARCOURS TAQ – Transfert au quotidien : CRT enrichi

Parcours TAQ : CRT enrichi. Par Audrey de Lussac et Brigitte Malangin.

Dans cette vidéo tournée lors de la 8ème édition des journées C3RP au GHU Paris, Audrey de Lussac ergothérapeute et Brigitte Malangin toutes exerçant dans notre centre, nous présentent la spécificité du parcours TAQ qui consiste à l’intervention in situ, d’une ou de plusieurs personnes qui accompagnent le participant dans son quotidien parallèlement au programme CRT.

83 vues

Contenu de diapositives :


8ème Journée du C3RP : La réhabilitation : un changement de paradigme dans la société

(1) Transfert au quotidien (TAQ) : CRT enrichi

Avec la coordination du Dr. Isabelle Amado, Charlotte Danset-Alexandre, Lindsay Brenugat-Herné, Bérengère Rigaut


(2) La Remédiation Cognitive et le programme CRT (Cognitive Remediation Therapy)

« La remédiation est une aide visant à améliorer le fonctionnement, l’efficience, pour un bénéfice clinique au niveau de la qualité de vie et de l’insertion sociale. Elle a pour objectif de diminuer un déficit cognitif afin d’améliorer le quotidien. » (Amado, 2011)

  • Le programme CRT a été développé par Til Wykes en Angleterre en 2002 (issu du FEP, Frontal Executive Program, conçu par Ann Delahunty et Rod Morice en 1993 en Australie)
  • Il a été traduit en langue française en 2009
  • C’est un programme papier/crayon composé de 5 modules

(3-8) Le programme CRT et ses enrichissements

1) Plusieurs développements sont apparus depuis 2009 

Des évaluations objectives et subjectives davantage systématisées
  • Évaluation objective
    • L’évaluation médicale (symptomatologie, estime de soi…)
    • Un bilan neuropsychologique explore les domaines neurocognitifs (mémoires, capacités attentionnelles, fonctions exécutives, vitesse de traitement)
    • Un bilan écologique qui évalue les répercussions des troubles cognitifs dans le quotidien (Test des Errances Multiples dans la Schizophrénie)
  • Évaluation subjective
    • L’ETCQ (Evaluation des Troubles Cognitifs dans le Quotidien) évalue les difficultés cognitives exprimées par le participant ainsi que ses ressources dans les différents domaines de la vie quotidienne Ex: « est-ce que vous décrochez rapidement lors d’une conversation? »

2) Des tableaux pour expliquer les fonctions neurocognitives

Les différents types d’attention
Tableaux pour expliquer les fonctions neurocognitives : Les diférents types d’attention : – séléctive, -soutenue, – divisée

3) Les modules CRT enrichis

  • 2 séances par semaine en présence du thérapeute pendant 4 mois
  • Des tâches à domicile élaborées en partenariat avec le participant sont à réaliser en dehors des séances et en lien avec le quotidien

Modules

Fonctions travaillées spécifiquement

Enrichissements

Flexibilité Cognitive

Attention
Inhibition
Flexibilité cognitive
Vitesse de traitement

  • Découverte de la procédure générale et à la mise en place de stratégies
  • Stratégies de synthèse (organisation de la pensée, du discours et de l’action)
  • D’un point de vue métacognitif: comment être plus attentif dans son quotidien ?
  • Tâches à domicile personnalisées et écologiques

Mémoire A et B

Mémoire à court terme

Mémoire de travail

Mémoire épisodique

  • Renforcement de la procédure générale
  • Stratégies de catégorisation
  • D’un point de vue métacognitif: comment mieux mémoriser dans son quotidien ?
  • Tâches à domicile personnalisées et écologiques

Planification A et B

Planification 

Résolution de problèmes complexes

Gestion du temps

  • Application de la procédure générale à des tâches nouvelles et plus complexes
  • Script d’action (tâches du quotidien)
  • Organisation du temps
  • Tâches à domicile personnalisées et écologiques

4) La procédure générale

  • Elle s’inspire des techniques de résolution de problème tel que le GMT (Goal Management Training)
  • Le GMT peut se résumer en 5 mots : « Stop – But – Etapes –Agir– Vérifie »

PROCEDURE GENERALE

1. Je me concentre, je décris globalement l’exercice

2. Que dois-je faire? Quelle est la consigne?

3. Quelles stratégies vais-je utiliser?

4. Je réalise la tâche

5. Je m’autoévalue

La procédure générale est la technique sur laquelle s’appuie le programme CRT pour permettre une meilleure généralisation des stratégies neurocognitives à la vie quotidienne

5) Les tâches à domicile (TAD)

  • Les TAD sont essentielles pour permettre le transfert des stratégies au quotidien ainsi que leur pérennisation
  • En début de programme CRT, les TAD reprennent les exercices travaillés en séance afin de renforcer l’entraînement cognitif
  • Puis les TAD deviennent de plus en plus écologiques
  • Exemple pour travailler l’attention sélective :
    • Recherche visuelle multiple
    • « chercher Charlie » ou « mots mêlés»
    • Recherche d’un ingrédient spécifique à acheter dans un supermarché
Tâche à domicile : travail de planification
Tâche à domicile: travail de planification
Tâche à domicile: travail de planification

(9-10) Le parcours TAQ  (Transfert des Acquis au Quotidien)

Contexte

  • Certains participants présentent des difficultés pour initier des stratégies par eux-mêmes et/ou généraliser les procédures malgré les améliorations notables en séance et leur désir de transférer ces compétences au quotidien.
  • Dans cette situation, nous proposons d’intégrer le programme CRT enrichi à un parcours spécifique appelé TAQ: Transfert des Acquis au Quotidien.
  • Le parcours TAQ permet de faire un lien entre les équipes pratiquant la RC et des équipes :
    • de secteur (CMP, HDJ, Foyer médicalisé)
    • de structures médico-sociales (SAVS, SAMSAH)
    • des personnes œuvrant pour l’autonomie et l’insertion socio-professionnelle (case manager)
    • des ateliers thérapeutiques (infirmier, ergo, éducateur spécialisé)
    • des ESAT (moniteur/éducateur)
    • des familles

En pratique

  • La spécificité du parcours TAQ consiste à l’intervention in situ, appelé environnement relai (domicile, lieu de travail), d’une ou de plusieurs personnes qui accompagnent le participant dans son quotidien parallèlement au programme CRT.
    • Ces interlocuteurs privilégiés sont appelés « personnes relais ».
    • Leur rôle est double : ils aideront à la mise en œuvre dans l’environnement relai des stratégies travaillées en séance et aussi dans l’initiation de scripts d’action en fonction des besoins du quotidien.
  • Le parcours TAQ est réalisable lorsque les participants disposent d’un entourage pouvant les aider à mettre en place cet accompagnement.
  • Ce dispositif de soin est flexible. Il sera adapté et personnalisé selon les possibilités d’implication des personnes relais et en accord, dans le cas des professionnels, avec le fonctionnement de leur structure.

(11) Exemple d’un parcours TAQ «esat »

Jeune homme de 28 ans

  • Anomalie chromosomique de type 22q11 diagnostiquée à 11 ans suite à des difficultés scolaires (suivi en orthophonie, psychomotricité …)
  • Autonomie partielle : il vit chez ses parents qui l’aident dans de nombreux domaines
  • CAP en papeterie
  • Formation d’agent administratif en 2013/2014 (Association Vivre)
  • ESAT hors-les-murs à mi-temps  + stages en milieu ordinaire
  • Suivi SAVS

A la suite d’un passage de relai d’ESAT, le C3RP est sollicité et une synthèse est organisée (les 2 équipes d’ESAT sont présentes)

Objectif commun :

  • Mise en place de la remédiation cognitive dès son entrée dans le nouvel ESAT (Parcours TAQ)
  • Guidance parentale au C3RP 

(12-13) Evaluations avant la remédiation cognitive

Fonctions cognitives

Bilan neuropsychologique

Bilan fonctionnel (ETCQ)

Capacités attentionnelles

Difficultés

  • Attention soutenue  se manifestant par une fatigabilité et une tendance à la renonciation
  • Attention focalisée affaiblie (coût cognitif important qui se traduit par un ralentissement de la vitesse de traitement au profit de l’exactitude des réponses)

Ressources

Difficultés

Attention focalisée

  • Lors de conversations (« je pars dans mes pensées »)
  • Distrait dans le métro lorsqu’il utilise son portable et regarde  facilement ce qui se passe autour de lui pendant son travail

Ressources

Attention soutenue

  • Pendant le journal télévisé ou lors des émissions de divertissements (centres d’intérêts)

Mémoires

Mémoire de travail verbale

  • Mémoire à court-terme (verbale et visuelle) préservée
  • Mémoire de travail visuelle efficiente
  • Mémoire épisodique verbale et visuelle (capacités d’apprentissage)

Mémoire à long terme

– Difficultés à raconter un film ou une série (pauvreté du langage et discours peu organisé)

Mémoire à court terme et mémoire de travail

– Difficultés  à comprendre et mémoriser les consignes à l’ESAT (la répétition lui est nécessaire)

Mémoire à long terme

– Restitution verbale de ses activités du week-end (match de foot, foire du trône)

Fonctions cognitives

Bilan neuropsychologique

Bilan fonctionnel (ETCQ)

Du point de vue de l’ESAT  hors-les-murs et lors des stages

Fonctions exécutives

Difficultés

D’inhibition et de planification de l’action

Ressources

Capacités de flexibilité préservées

Difficultés

Planification:

– A initier les tâches avec la peur de mal faire (choix de ses vêtements, lessive, tâches à l’ESAT)

– A s’organiser (sortie avec des copains)

+

–   Ponctualité

-Assiduité

-Bonne présentation

-Sensible à la valorisation

 

 

-Compréhension et mémorisation des consignes

-L’organisation dans le travail

-Tâches interrompues pour regarder ce qui se passe autour de lui

-Fatigue++

-L’autocontrôle

-Isolement

-Ne va pas vers les autres

    (timidité)

 

Fonctions visuo-spatiales

Traitement de l’information spatiale

Capacités visuelles préservées

Aucune plainte

Vitesse de traitement

Ralentissement psychomoteur notamment lorsque les tâches requièrent d’importantes ressources attentionnelles et exécutives

 

Cognitive:

– Lenteur à verbaliser (cherche ses mots lors de conversations familiales)

Motrice:

– Lenteur de l’écriture


(14) Attentes et projets du participant 

  • Attentes de la remédiation cognitive
    • Améliorer la mémoire
    • Améliorer la planification notamment dans le travail
    • Diminuer sa fatigue
    • Etre moins distrait
  • Projets
    • Travailler dans l’administratif (traitement de texte ou Excel)
    • Avoir un studio
    • Fonder une famille

(15) Illustration des tâches « taq »

Objectif: apprentissage de la procédure générale et application, organisation visuo-spatiale

apprentissage de la procédure générale et application, organisation visuo-spatiale
apprentissage de la procédure générale et application, organisation visuo-spatiale

A l’ESAT:

Appliquer la procédure générale dans la réalisation de nouvelles tâches


(16) Illustration des tâches « taq »

Objectif :  Motricité fine, coordination motrice, attention, précision et vitesse de traitement

Illustration des tâches « taq »
Objectif: Motricité fine, coordination motrice, attention, précision et vitesse de traitement

(17) Illustration des tâches « taq »

Objectif : compréhension et mémorisation des consignes : catégorisation, indices visuels 

Illustration des tâches « taq »
Objectif: compréhension et mémorisation des consignes: catégorisation, indices visuels

Tâches de conditionnement

  1. Façonnage de petites boîtes dans lesquelles seront insérées des fioles aux bouchons de différentes couleurs (cigarettes électroniques) Ex: gris =10mg, noir = 20mg
  2. Tri de courrier en fonction de la destination (Paris, banlieue, Dom-Tom, international)

(18) Illustration des tâches « taq »

Objectif : attention focalisée, mémoire  de travail et à mémoire à long terme et organisation du discours

Illustration des tâches « taq »
Objectif: attention focalisée, mémoire de travail et à mémoire à long terme et organisation du discours

(19) Evaluation après la remédiation cognitive

Fonctions cognitives

Bilan neuropsychologique

Attention

  • Amélioration de l’attention soutenue (fatigabilité moins importante, moins de tendance à la renonciation)
  • Amélioration des capacités d’attention focalisée

Mémoire

  • Amélioration de la mémoire de travail verbale
  • Mémoire à court-terme (visuelle et verbale) et mémoire de travail visuelle sont toujours préservées
  • Amélioration des capacités de mémoire épisodique (verbale et visuelle)

Fonctions exécutives

  • Amélioration des capacités d’inhibition et de planification (elles restent fragiles quand beaucoup de contraintes doivent être intégrées)
  • Capacités de flexibilité restent préservées

Fonctions visuo-spatiales

  • Maintien des difficultés de traitement de l’information spatiale
  •  

Vitesse de traitement

  • Amélioration de la vitesse de traitement cognitive
  • Maintien d’une lenteur grapho-motrice

(20 -24) Bénéfices de la remédiation cognitive

Exemples de bénéfices au travail selon le participant

  • « j’ai remarqué que quand il y a du bruit autour de moi (2 collègues qui parlent à côté de moi), je suis plus focalisé sur mon travail. Ma stratégie est de ne pas les regarder »
  • « je fais des petites pauses pour me relâcher »
  • « j’ai pas de difficulté à rester concentré longtemps pendant la réalisation d’une tâche »
  • « je retiens les choses les plus importantes comme par exemple lorsque je dois vérifier avant de ranger la boîte de cigarettes électroniques, je dois voir si il y a marqué 20 mg »
  • « quand il faut ranger les boîtes dans des cartons, j’applique la procédure générale :
    1. je vois des boîtes
    2. j’écoute la consigne et je me la répète : le travail consiste à ranger les boîtes dans le bon sens
    3. la stratégie : j’ai regardé mes collègues
    4. j’ai fait la tâche en reproduisant la même chose
    5. j’ai été content de la tâche, ça s’est bien passé »

Bénéfices de la remédiation cognitive

  • « je vais plus vite pour ranger des lettres dans l’enveloppe grâce aux exercices des doigts (pianoter avec tous les doigts des 2 mains) »
  • « concernant le mailing, j’ai effectué la planification en réalisant la tâche en 4 parties
    1. mettre des étiquettes en bas à droite sur l’enveloppe
    2. plier une feuille en 2
    3. mettre les documents dans l’enveloppe
    4. refermer l’enveloppe »
  • « A l’ESAT, j’écoute attentivement la consigne, je vois de quoi il s’agit en répétant la consigne à voix haute, je mets en place une stratégie (je réfléchis aux étapes de la tâche, je réalise la tâche, je dis au moniteur que j’ai fini mon travail) »
  • « l’exercice lire un texte à voix haute et répondre aux questions ont permis de mieux me concentrer et comprendre les consignes à l’ESAT »

Exemples de bénéfices dans les interactions sociales selon le participant

  • « j’ai une meilleure confiance en moi et je suis moins timide »
  • « mon petit neveu vient me chercher pour parler ou jouer avec lui »
  • « je parle plus en famille si les sujets m’intéressent »
  • « je parle un peu plus avec une fille par SMS rencontrée sur le Forum d’une association car elle a peut-être vu que j’apportais plus d’attention vers elle »
  • « je prends plus d’initiative pour proposer des sorties avec des amis comme aller manger au restaurant le samedi soir ou voir des concerts »
  • « au travail, je me sens plus à l’aise avec les collègues car ils me mettent en confiance »

Exemples de bénéfices dans les tâches quotidiennes selon le participant

  • « je sais faire cuire un steak après que ma mère m’ait montré car je dois savoir me faire à manger quand j’aurai un appartement »
  • « je sais maintenant mettre le produit dans le lave-vaisselle »
  • « ma mère me demande de trier mon linge de couleur et le linge blanc pour mettre dans la machine »

« Merci pour cette remédiation qui m’a beaucoup plu et m’a fait avancer »

Exemples de bénéfices selon le moniteur de l’ESAT

Plan professionnel
  • Mise en application des 5 étapes de la procédure générale abordées lors des séances de remédiation cognitive (visualisation, consigne, stratégies, réalisation et autoévaluation)
  • Compréhension des consignes
  • Mise en place d’une stratégie
  • Autonomie totale avec une parfaite maîtrise dans les tâches de conditionnement et de mailing
Plan relationnel
  • Meilleure aisance avec les autres et notamment vis-à-vis de l’encadrement
  • Prise d’initiative pour venir dire bonjour et demander « comment ça va »

« J’ai pu comprendre que tous les exercices travaillés ont eu une réelle utilité et ont pu apporter une complémentarité dans notre accompagnement social et professionnel pour le travailleur »


(25) Projets réalisés par le participant

  • Intégration progressive d’un studio dans un foyer de jeunes travailleurs avec l’aide du SAVS
  • Inscription et pratique de sport dans une salle
  • Sorties culturelles et concerts avec des amis

(26) Conclusion de ce parcours TAQ

  • Ce parcours TAQ a été possible grâce à une étroite collaboration. Celle-ci a permis d’élaborer la remédiation cognitive en tenant compte des différentes tâches exigées par l’ESAT et de l’ajuster en fonction des difficultés rapportées et observées sur le milieu professionnel afin d’être au plus proche des besoins et des objectifs de la personne.
  • Plusieurs rencontres pour permettre le transfert des stratégies ont été organisées :
    • En cours de remédiation: échanges réguliers avec la psychologue de l’ESAT (rapports des moniteurs)
    • En fin de remédiation, la thérapeute s’est déplacée à l’ESAT (réunion avec le participant et les encadrants)
    • Le moniteur de l’ESAT est venu au C3RP pour se rendre compte concrètement des exercices réalisés et appréhender le transfert des acquis sur le lieu de travail.
  • Cette expérience TAQ a permis à cet ESAT de comprendre les bénéfices de la remédiation cognitive. La perspective est de proposer la remédiation cognitive à d’autres travailleurs.

(27) Diffusion du parcours TAG

  • Formation au programme CRT (via le DU RC à Lyon ou via Sainte-Anne Form@tion)
  • Création d’une formation spécifique TAQ organisée par Sainte-Anne formation le 4 et 5 février 2020

Deux jours pour tout personnel soignant

  • Retour d’expériences
  • Procédure générale et parcours TAQ
  • Cas pratiques
  • Adaptations du CRT
Formation : Transfert au quotidien (TAQ)
Téléchargez la brochure de la formation : “Transfert au quotidien (TAQ)” au format PDF

(28) Conclusion

  • Les enrichissements de la CRT et le parcours TAQ nous offrent un retour très positif des participants et des thérapeutes.
  • La coordination de la remédiation cognitive avec les suivis et les intervenants permet de potentialiser considérablement les effets de la thérapie et d’accroître le transfert des acquis au quotidien.
  • Cela permet de favoriser le lien entre les équipes hospitalières, de secteur et les structures médico-sociales et ainsi dynamiser de nouveaux projets communs.
  • De manière générale, la réhabilitation offre la possibilité de repenser le soin et de travailler en réseau afin que la personne soit vraiment « actrice » de son projet.

(29) Remerciements

  • Charlotte DANSET-ALEXANDRE
  • Lindsay BRENUGAT-HERNE
  • Isabelle AMADO
  • Bérengère RIGAUT
  • Claire DABAN
  • Zelda PROST
  • Mona MOUALLA
  • David ATTALI
  • Dominique WILLARD
  • Équipe Tunisienne: Zeineb ABBAS GHORBEL, Asma BOUDEN, Houda BEN YAHIA AYADI

Voir la page de la formation parcours TAG

Liens de toutes les vidéos de la 8ème journée C3RP :