Orientation professionnelle en CRP dans le handicap psychique - Isabelle Mérian directrice FAGERH

CRP – Orientation professionnelle et handicap psychique

Orientation professionnelle en CRP dans le handicap psychique

Isabelle Mérian directrice de la FAGERH nous présente dans cette vidéo un dispositif d’orientation professionnelle et d’accompagnement à l’emploi pour les personnes souffrant de handicap psychique, les centres de rééducation professionnelle (CRP).

136 vues

Contenu de la présentation :

FAGERH - Orientation professionnelle en CRP

7ème Journée du C3RP
29 juin 2018- Centre Hospitalier Ste Anne-Paris

Orientation professionnelle en CRP dans le handicap psychique

Intervention d’Isabelle Mérian
directrice de la Fagerh

Sommaire

  • Les CRP ?  Des établissements généralistes de reconversion professionnelle fédérés par la Fagerh
  • Le public accueilli en 2017
  • L’offre des CRP : une offre de prestations médico-sociales pour l’accès, le retour, l’accompagnement et le maintien dans l’emploi en milieu ordinaire
  • Perspectives d’évolution: quelques exemples nouvelles pratiques
  • Ou trouver l’information ?

La Fagerh 

Une association loi 1901 qui fédère :

  • 54 associations et organismes gestionnaires
  • 154 établissements et services d’orientation, de formation et d’accompagnement à l’emploi
    • 74 Centres de réadaptation professionnelle-CRP
    • 53 Centres de pré-orientation- CPO
    • 27 Unités d’évaluation de réentrainement et d’orientation sociale –Ueros
    • Parmi eux, 14 retenus fin 2017 comme pilote pour les dispositifs d’emploi accompagné
  • 200 formations qualifiantes dans 14 secteurs d’activité
  • 13 000 travailleurs handicapés accueillis chaque année dans des établissements pour la plupart généralistes

La Fagerh: la plupart des établissements sont généralistes

74 Centres de réadaptation professionnelle – CRP
  • CRP généralistes (l’entrée se fait sur RQTH et orientation MDPH) sauf 6 CRP DV (déficience visuelle)
  • Un CRP a développé une action destinée aux jeunes  avec autisme asperger (Lille)
  • Un CRP a développé des actions pour personnes ayant des troubles dys (Le Mans)
  • Un CRP est spécialisé dans l’accueil de personnes ayant des troubles du comportement (la Calade Marseille)
53 Centres de pré-orientation- CPO
  • Les CPO sont généralistes (RQTH et orientation MDPH)
  • 12 CPO ont une spécialisation psy (Aquitaine/ ARA/ Bretagne/ IdF/Occitanie/ Hauts de France)
  • 2 CPO pour déficients visuels/ 1 CPO pour personnes sourdes
27 Unités d’évaluation de réentrainement et d’orientation sociale – Ueros
  • Unités pour personnes ayant une lésion cérébrale acquise

31 structures (CRP/CPO ou UEROS) ont été retenues fin 2017 par les ARS dans le        cadre des nouveaux dispositifs d’emploi accompagnés (14 à titre de pilotes/ 17 à   titres de partenaires)

Le Public accueilli en 2017

Type de handicap/

Age/

Niveau scolaire

Source chiffres Fagerh années 2017

Handicap/déficience des stagiaires par type

Handicap/déficience des stagiaires par type - CRP
Handicap/déficience des stagiaires par type

Structure par âge des stagiaires (Ueros, CPO, CRP)

  • Age moyen 40 ans
  • Concernant les moins de 30 ans
  • 30% en UEROS
  • 20% en pré-orientation
  • 15% en CRP

Structure par âge des stagiaires (Ueros, CPO, CRP)
Structure par âge des stagiaires (Ueros, CPO, CRP)

Sociologie des stagiaires: niveau scolaire avant l’entrée

Niveau scolaire avant l’entrée : En moyenne 92% des stagiaires ont un niveau Bac ou infra à l’entrée

Sociologie des stagiaires: niveau scolaire avant l’entrée en CRP
Sociologie des stagiaires: niveau scolaire avant l’entrée

L’offre des centres de réadaptation professionnelle (CRP)

Une offre de prestations médico-sociales pour orienter, former et accompagner des travailleurs handicapés vers et dans l’emploi.

CRP : des établissements médico-sociaux

Pour orienter, former et accompagner des travailleurs handicapés vers et dans l’emploi.

  • Un dispositif de protection sociale
    • Financement par l’assurance maladie
    • Entrées sur orientation de la MDPH
  • Un statut de stagiaire de la formation professionnelle assurant un revenu pendant toute la durée de la formation

Milieu ordinaire

Milieu ordinaire

  • Un dispositif médico-social visant une réponse adaptée :
    • Une approche globale, un accompagnement pluridisciplinaire personnalisé, des cursus de formations adaptés,
  • Des prestations pour orienter, former, accompagner vers l’emploi
    • Des prestations d’évaluation, d’élaboration de projet professionnel, de formation préparatoire, de formation qualifiante, ainsi que d’accompagnement à l’emploi
  • Une relation étroite avec le monde professionnel.
    • 64% de retour à l’emploi dans l’année qui suit la formation
    • 79% de réussite aux examens

Pré-orientation: descriptif des dispositifs

  • Les établissements de pré-orientation accueillent sur une période de huit à douze semaines les travailleurs handicapés dont l’orientation présente des difficultés particulières.
  • Il s’agit d’élaborer ou de confirmer un projet professionnel personnalisé à partir d’un bilan dynamique incluant l’évaluation d’aptitudes et de capacités ainsi qu’une mise à l’épreuve d’un projet en situation professionnelle.
  • Les conclusions de l’action de pré-orientation sont transmises à la MDPH qui décidera de l’orientation.
  • Les pré-orientations spécialisées accueillent plus spécifiquement des personnes présentant des troubles du comportement et de la personnalité du fait de la maladie mentale.
  • Il existe également une préorientation pour les personnes sourdes (Coubert en Seine et Marne) 2 préorientation pour les personnes aveugles (Nantes et Toulouse) et un centre à Lille qui accompagne plus particulièrement des jeunes autistes ayant le syndrôme d’Asperger

UEROS

Unités d’Evaluation de Réentrainement et d’Orientation Sociale et Professionnelle.

Unités pour des personnes ayant une lésion cérébrale acquise
  • Ces structures médico-sociales accueillent et accompagnent les personnes dont le handicap résulte d’un traumatisme crânien ou d’une lésion cérébrale acquise.
  • Ces unités sont chargées de garantir la continuité de l’accompagnement entre les différents secteurs : sanitaire, médico-social, éducatif et travail.
  • Selon les situations, les UEROS peuvent intervenir en amont de la décision de la CDAPH. Si elles interviennent dans le cadre d’un stage celui-ci peut-être continu ou séquencé selon une durée qui ne peut excéder 6 mois sur une période de 3 ans.

Les prestations des centres de réadaptation professionnelle (CRP)

Information et Aide à la décision

  • Information préalable pour le public (journée d’accueil-JPO…)
  • Prestation courte d’aide à la décision pour les orienteurs (MDPH, Cap emploi…)

Formation

  • Formations préparatoires
  • Formations diplômantes et professionnalisantes

Accompagnement médico-psychosocial AMPS

  • Accompagnement pluridisciplinaire
  • Accompagnement pour l’accès aux soins et pour les troubles psychiques
  • Soutien psychologique
  • Suivi de la santé
  • Suivi social
  • Education à la santé
  • Animation socio-éducative

Accompagnement pour l’insertion professionnelle

  • La période en formation
  • La période en entreprise (stages découverte/ confirmation/ application)
  • La période à l’issue de la formation

Formations diplômantes / professionnalisantes

    • 200 formations qualifiantes, du niveau V bis au niveau II
    • 14 secteurs d’activités
      • Services aux personnes et aux collectivités
      • Services administratifs et commerciaux
      • Hôtellerie Restauration Tourisme
      • Arts Graphiques
      • Distribution et vente
      • Profession de la santé et du médico social
      • Informatique et télécommunication
      • Horticulture et paysage
      • Bâtiment, travaux publics et électricité
      • Transport et logistique
      • Mécanique
      • Electronique et automatisme
      • Chimie Biologie et BiochimieAutres industries et artisanat

 

Les spécificités de l’accompagnement médico-psychosocial

Accompagnement 
pluridisciplinaire

  • Accompagnement de la personne bénéficiaire en fonction de ses besoins dans les domaines professionnel,médical, physique, pédagogique, psychologique, social et d’accès à l’emploi.
  • Réunions de l’équipe pluridisciplinaire afin de débattre du déroulement du parcours de la personne bénéficiaire, d’identifier les éventuelles difficultés rencontrées, d’adapter, si besoin, le parcours et mettre en œuvre des mesures d’accompagnement.

Suivi de la santé 
(réalisé sur site)

  • Suivi du dossier médical des stagiaires, accueil en consultation par le médecin de l’établissement
  •  Identification de problèmes de santé au cours du parcours du stagiaire (diagnostic infirmier ou médical)
  •  Réalisation d’actes infirmiers (prises de sang, bandages, suivi des traitements, premiers soins…)
  •  Réaction aux problèmes de santé nécessitant évaluation et décision : transfert aux urgences, appel d’un médecin

Accompagnement 
pour l’accès aux soins

  • Accompagnement proposé par l’établissement pour que le stagiaire bénéficie des soins dont il a besoin en externe, dans une logique d’intégration dans le milieu ordinaire des personnes handicapées
  •  Cet accompagnement peut prendre la forme d’un conventionnement avec des partenaires externes(hôpitaux, libéraux), de mise en place systématique de médecins référents, de partenariats pour réaliser des bilans de santé…

Soutien 
psychologique

  • Accompagnement réalisé par le(s) psychologue(s) de l’établissement, éventuellement en s’appuyant sur des relais externes à l’établissement

Suivi social

  • Ouverture des droits sociaux du stagiaire et mise en place de ’accès au suivi social de droit commun

Education
à la santé

  • Accompagnement et actions de sensibilisation des stagiaires sur des problématiques sanitaires (programme de prévention des conduites addictives, hygiène bucco-dentaire,…)
  •  Actions réalisées par l’établissement, éventuellement en partenariat avec des opérateurs externes

Animation  
socio-éducative

  • Animation permettant d’assurer l’épanouissement du stagiaire et l’intégration dans le milieu ordinaire de vie
  • (organisation d’événements et activités culturels, sportives, à l’extérieur ou au sein de l’établissement …)

 

L’accompagnement pour l’insertion professionnelle pendant la formation

L’accompagnement professionnel pendant la formation

Accompagnement à l’élaboration du projet professionnel pendant la formation par les formateurs, enseignants, les chargés d’insertion et les chargés d’accompagnement au projet

Pendant le stage en entreprise

Lors du déroulement du stage- 3 types de stage (découverte/ confirmation du projet/ mise en application)

A l’issue de la formation

Suivi du stagiaire par certains professionnels du centre,

jusqu’à 6 mois après la fin de l’accompagnement en formation

Un nouveau dispositif : l’emploi accompagné

 (loi du 8 août 2016/ décret du 27 décembre 2016)

  • Un nouveau dispositif pour un besoin non suffisamment couvert: l’accompagnement dans l’emploi du travailleur handicapé et de son employeur
  • L’entrée dans le dispositif se fait sur la base d’une notification MDP
  • Dispositif agréé et financé par l’ARS sur la base d’un appel à candidature
  • Il concerne les travailleurs handicapés à partir de 16 ans ayant un projet d’insertion en milieu ordinaire de travail qui rencontrent des difficultés particulières pour sécuriser de façon durable leur insertion professionnelle
  • Ce qui est nouveau , c’est que l’accompagnement à durée indéterminée, est à la demande et peut être discontinu en fonction du besoin
  • Il est complémentaire de l’existant et doit être organisé de façon partenariale avec les Cap emploi/Pôle emploi et Missions locales
  • Il repose sur une convention tripartite: la personne, l’employeur et le dispositif d’emploi accompagné

Emploi accompagné

Les CRP du réseau proposant des dispositifs d’emploi accompagné (13-03-2018)

14 à titre de pilote -17 à titre de partenaire

Les CRP du réseau proposant des dispositifs d’emploi accompagné
Les CRP du réseau proposant des dispositifs d’emploi accompagné

Maintien dans l’emploi

  • Diagnostic et accompagnement de la problématique santé du salarié, à l’initiative de l’employeur et avec accord préalable du salarié
    • Réaliser des prestations sur mesure destinées aux entreprises
    • Des prestations courtes (quelques jours) qui peuvent être financées par l’entreprise (budget handicap et/ou plan de formation) et/ou par l’Agefiph et /ou le FIPHFP
  • Descriptif
    • Analyse de la demande
      • Etude de la situation
      • Etude des contraintes liées au poste, à l’environnement de travail et aux évolutions structurelles ou organisationnelles.
      • Etude de la problématique de santé et ses répercussions sur la tenue du poste. Etude des compétences et intérêts du salarié.
      • Réflexion sur les conditions de maintien au poste et les possibilités de reclassements interne ou externe. Mise en parallèle des compétences identifiées et des profils de poste de l’entreprise.
    • Proposition d’actions
      • Maintien avec ou sans aménagements
      • Reclassement interne/ Réorientation externe

CRP : des établissements médico-sociaux

Pour orienter, former et accompagner des travailleurs handicapés vers et dans l’emploi

En résumé, les CRP sont historiquement

majoritairement des centres généralistes qui proposent des prestations de longue durée à temps complet pour un public de faible niveau de qualification qui a besoin d’acquérir des compétences techniques pour un retour à l’emploi

Ce qui est en train d’évoluer

Le public peut avoir  besoin d’un accompagnement à temps partiel ou discontinu et pas exclusivement sur l’apprentissage d’un métier.

Il s’agit parfois de l’accès à un premier emploi pour ceux qui n’ont pas d’expérience professionnelle antérieure.

Le savoir faire des CRP en matière de relations avec les entreprises et d’accompagnement médico-social intéresse les pouvoirs publics.

Les logiques de parcours éventuellement discontinus devraient trouver leur place au sein des CRP

CRP : des établissements médico-sociaux

En évolution pour répondre à des logiques de parcours

Les prestations en amont d’une décision MDPH/CDAPH
  • Information (des personnes, des proches, des professionnels)
  • Évaluation médico-psychologique et/ou professionnelle de courte durée (moins d’une semaine) pour valider ou non l’utilité d’un parcours de réadaptation professionnelle
Les prestations sur décision MDPH/CDAPH
  • Accompagner une PSH en vue de valider un projet pro et la  préparer à accéder à un emploi et /ou à une formation
  • Assurer des Formations qualifiantes ou diplômantes
  • Mise en œuvre d’accompagnement MPS dans des proportions adaptées aux besoins des  personnes
  • Accompagner les personnes vers et dans l’emploi par un soutien adapté

CRP : des établissements médico-sociaux

En évolution pour répondre à des logiques de parcours

Vers un assouplissement de la pré-orientation
Une meilleure définition des publics cibles

Dès 18 ans voire 16 ans, ayant ou non une expérience de travail rémunéré antérieur, inscrit ou non comme demandeur d’emploi, d’ores et déjà titulaire ou non ( décision en attente) d’une RQTH, salarié ou agent public.

 Le nouveau cadre juridique doit redéfinir les missions des CPO dans une logique de parcours sans rupture avec un continuum d’accompagnement; en distinguant 3 phases :

  • Une phase d’accompagnement  individuel permettant de résoudre des problèmes d’amont (sociaux, hébergement, santé,…)  et de remobiliser  la personne handicapée,
  • Une seconde phase  plus collective  centrée sur l’élaboration et la validation de projet, intégrant ou non des temps de validation de projet en situation de travail ,
  • Une nouvelle phase d’accompagnement individuel dans la validation  et la mise en œuvre effective du
Rythme des prestations

Ces missions peuvent être réalisées à titre permanent, temporaire ou selon un mode séquentiel ou discontinu, à temps complet ou partiel (réponse sur mesure aux besoins des personnes).

Exemples de pratiques d’accompagnement professionnel

Prestations de réentrainement au travail (42, 35, 13)

trouver l’information ?

Merci de votre attention

isabelle.merian@fagerh.fr