Alexandra Nguyen et Jérôme Favrod - dévoilement de soi

Dévoilement de soi: Participation et empowerment – J. Favrod & A. Nguyen

Promouvoir la participation et l’empowerment des patients par la compétence du dévoilement de soi: perspective interactionnelle du Programme PEPS (Programme Emotions Positives pour la Schizophrénie)

Vidéo de la présentation d’Alexandra et de Jérôme Favrod lors de la 8ème Journée du C3RP, 28 juin 2019

Contenu des diapositives


(1) Promouvoir la participation et l’empowerment des patients par la compétence du dévoilement de soi: perspective interactionnelle du Programme PEPS

Alexandra Nguyen & Jérôme Favrod

8ème Journée C3RP
La réhabilitation : un changement de paradigme dans la société

(2) Contexte et population
Promouvoir la participation et l’empowerment des patients par la compétence du dévoilement de soi - PEPS
  • Psychiatrie communautaire
    • Intervenants mobiles de première ligne
    • Suivi intensif dans le milieu au soutien à l’emploi ordinaire ou au logement en passant par les interventions psychologiques pour les symptômes et signes qui ne répondent pas aux médicaments.
  • Interventions biopsychosociales intriquées
    • Médicaments, traitements psychosociaux et problèmes socioéconomiques
  • Déni du trouble, refus de soins, symptômes psychotiques persistants, abus de substances, risque suicidaire et hétéro-agressif, baisse de la motivation

(3) Efficacité de la relation thérapeutique
  • Facteur essentiel, non spécifique, des soins psychiatriques
  • Une relation thérapeutique positive est associée à
    • moins de réadmissions à l’hôpital
    • changements positifs sur les symptômes et le fonctionnement
  • Tailles d’effets faibles, résultats hétérogènes, petit nombre d’études, difficulté de distinguer l’impact des traitements multiples, problèmes méthodologiques (outils utilisés et temps des mesures).

Priebe S, Richardson M, Cooney M, Adedeji O, McCabe R: Does the therapeutic relationship predict outcomes of psychiatric treatment in patients with psychosis? A systematic review. Psychother Psychosom 2011;80:70-77.


(4) Enjeux de la relation thérapeutique avec les personnes qui ont des troubles psychiatriques sévères
Relation thérapeutiqueRelation non thérapeutique
ConfianceButs de la relation basés sur un accord mutuel entre patients et soignants. Le soignant est perçu comme sincèrement engagé dans la relation.Buts divergents entre patients et soignants. Le patient a de la difficulté à partager les informations par craintes de conséquences négatives potentielles.
RespectLe soignant est centré sur la personne qui est perçue avec un potentiel d’autonomisation. Il est perçu comme disponible, authentique, empathique et humain. Le respect augmente la confiance et la collaboration. Le soignant est centré sur le patient et les risques potentiels. Les patients perçoivent les soignants comme limitant et contrôlant.
DécisionPartagées. Prise par les professionnels, dirigées ou contraintes.

Farrelly S, Lester H: Therapeutic relationships between mental health service users with psychotic disorders and their clinicians: a critical interpretive synthesis. Health Soc Care Community 2014;22:449-460.

Favrod J, Nguyen A, Frobert L, Pellet J: La relation thérapeutique avec les patients qui ont des troubles psychotiques; in Franck N (ed) Traité de Réhabilitation Psychosociale. Paris, Elsevier Masson, 2018, pp 245-254.


(5) Paradoxes autour de la relation thérapeutique

(6)
  • Intervention groupale de 8 séances pour améliorer le plaisir et la motivation dans la schizophrénie
  • Conçu comme un environnement d’apprentissage pour soutenir l’actorialité des participants
  • La dernière séance est animée par les participants

Nguyen A, Frobert L, McCluskey I, Golay P, Bonsack C, Favrod J: Development of the Positive Emotions Program for Schizophrenia: An Intervention to Improve Pleasure and Motivation in Schizophrenia. Front Psychiatry 2016;7:13.
Favrod J, Nguyen A, Chaix J, Pellet J, Frobert L, Fankhauser C, Ismailaj A, Brana A, Tamic G, Suter C, Rexhaj S, Golay P, Bonsack C: Improving Pleasure and Motivation in Schizophrenia: A Randomized Controlled Clinical Trial. Psychotherapy and Psychosomatics 2019:1-12.


(7) Contexte de l’étude

(8) Etudes exploratoires de la compétence professionnelle dans l’animation de PEPS
Le partage d’expériences personnelles dans l’animation de PEPS

Approche qualitative descriptive

Interviews de tous les professionnels (16) et des patients (4)

Résultats:

Le partage d’expériences:

  • Réduit la stigmatisation et favorise l’auto- déstigmatisation

  • Favorise la participation et l’engagement dans le groupe thérapeutique

  • Modifie la posture professionnelle dans la relation thérapeutique

Se dévoiler pour augmenter l’actorialité des patients

Etude cas en analyse interactionnelle 8 séances PEPS vidéo enregistrées

Résultats:

  • Les partages d’expériences des animateurs constituent des dévoilement de soi intentionnels (DDSI)

  • Les DDSI augmentent la participation des patients dans le groupe

  • Les DDSI modifient les rapports de place entre professionnels et patients du point de vue émotionnel, épistémique et déontique

Nguyen, A., Frobert, L., Pellet, J., & Favrod, J. (2017). On était scotché de voir leurs capacités. Santé mentale, 221, 60-65.


(9) Les pratiques du dévoilement de soi dans l’animation de PEPS: perspective interactionnelle

Les pratiques du dévoilement de soi dans l’animation de PEPS: perspective interactionnelle

  • Décrire les pratiques réelles
  • Améliorer la formation des professionnels de la santé et du social dans le domaine de la relation thérapeutique en psychiatrie
Les pratiques du dévoilement de soi dans l’animation de PEPS: perspective interactionnelle

(10) Les pratiques du dévoilement de soi dans l’animation de PEPS: perspective interactionnelle
  • Etude ethnographique sur 3 groupes PEPS:
    • 25 heures vidéo-enregistrées, transcrites, collection des DDS, analyse interactionnelle
    • Intégration des étudiants infirmiers à la recherche
  • Analyse de contenu des énoncés lors des DDS
  • Analyse interactionnelle de la collection de données:
    • Organisation séquentielle et topicale
    • Rapports épistémiques
    • Rapports déontiques

Filliettaz, L. (2014). L’interaction langagière: un objet et une méthode d’analyse en formation d’adultes. In J. Friedrich & J. Pita Castro (Eds.), Recherches en formation des adultes : un dialogue entre concepts et réalité (pp. 127-162). Dijon: Editions Raisons et Passions. Weiste, E., Voutilainen, L., & Perakyla, A. (2016). Epistemic asymmetries in psychotherapy interaction: therapists’ practices for displaying access to clients’ inner experiences. Sociology of Health and Illness, 38(4), 645-661. doi:10.1111/1467-9566.12384 Weiste, E., & Peräkylä, A. (2014). Prosody and empathic communication in psychotherapy interaction. Psychotherapy Research, 24(6), 687-701.


(11) Description des énoncés de dévoilement de soi

Contenus des informations révélées

  • Expériences personnelles et identité
  • Sentiments éprouvés et expériences personnelles lors des exercices PEPS en séance ou en intersession

Implication du patient dans la formulation de l’énoncé

  • Involving disclosure: sentiments ou pensées en lien avec la relation au patient ou la thérapie
  • Disclosing disclosure: informations qui ne concernent pas directement le patient

Intention thérapeutique

  • Reassuring disclosure: le thème est significatif pour les intérêts du patient et s’aligne à son vécu
  • Challenging disclosure: confronte la perspective du patient, sa manière de penser ou de se comporter

Hill, C. E., Mahalik, J. R., & Thompson, B. J. (1989). Therapist self-disclosure. Psychotherapy: Theory, Research, Practice, Training, 26(3), 290.


(12) Le dévoilement de soi par le partage d’expériences

(13) La formation des professionnels à la relation thérapeutique
Dessin de Sébastien Perroud (PET)
Les professionnels confirmés
  • La supervision par l’analyse interactionnelle
Les infirmiers novices
  • La participation à la recherche sur le dévoilement de soi

  • Les ateliers d’analyse interactionnelle dans les modules « Relation thérapeutique

e-PEPS
  • auto-formation et communauté de pratiques

Dessin de Sébastien Perroud (PET)

Voir aussi :